Sous toutes reserves Without prejudice
Le redacteur, Cite Nouvelles

Objet: La construction d’un boulevard urbain dans l’emprise de la 440
Communique de l’arrondissement Pierrefonds-Roxboro

Il est inquiétant d’entendre a répétition la demande pour un nouveau boulevard dans l’ouest de l’ile et ce sans offrir de la preuve au public que ce boulevard saura résoudre les enjeux de congestion dans l’ouest de l’ile.

A la reunion du conseil du 2 septembre 2014, une question a ete posee au conseil pour avoir des clarifications sur comment on peut tant vouloir un tel boulevard quand des calculs simples démontrent que le boulevard ne serait pas la solution a notre congestion des vehicules.

Quelques années passées un simple modèle à base d’un fichier Excel a été affiche sur le site APRPR pour calculer et estimer le nombre de véhicules que nos rues existantes peuvent probablement accommoder

Selon les calculs il semble qu’avec des conditions parfaites à l’heure de pointe du matin, que les boulevards au nord et sud de la 40 est dans l’ouest de l’ile pourraient permettre plus de 25,000 véhicules par heure de se rendre à la 40 direction est.

On peut estimer qu’il y aussi facilement plus de 5,000 véhicules par heure qui arrivent sur la 40 direction est dans l’ouest de l’ile en provenance des villes à l’ouest de l’ile de Montréal.

On peut donc estimer qu’environ plus de 30,000 véhicules par heure peuvent arriver à la 40 direction est sur l’ouest de l’ile le matin.

On peut aussi calculer que le flux maximum de véhicules dans un scenario idéal sur les voies principales de la 40 direction est dans le secteur de l’ouest de l’ile est d’environ un peu plus que 5,500 véhicules par heure.

Donc, en résumé, plus de 30,000 véhicules par heures voudraient utiliser une autoroute qui offre une capacité d’environ 5,000 véhicules par heures (avec les conditions utilisées dans le modèle)

Le problème ne serait donc pas l’offre d’un nouvel accès ou boulevard à la 40 direction est. Même avec le nouvel accès à la 40, environ le même volume de véhicules qui congestionnent présentement sera peut-être distribue un peu plus largement mais le problème reste le même.

Le maillon faible de notre système actuel de transport est de vouloir faire passer un trop grand nombre de véhicules sur une autoroute qui a une capacité maximale bien en dessous du nombre de véhicules qui veulent l’utiliser à l’heure de pointe.

Suite à un accident sur la 40 direction est le matin c’est l’enfer.

Et si Montréal construit ses 6000 résidences dans l’ouest Pierrefonds (ainsi que des centaines ou même des milliers de résidences dans les villes avoisinantes) et bien la congestion causée par ces véhicules additionnels sera grandement bien plus grave.

Il est inquiétant aussi d’entendre, avec chaque mention d’une demande pour le boulevard urbain, que ce boulevard est nécessaire pour permettre à Montréal et aux développeurs de construire plus de 6000 maisons dans le secteur ouest.

Pourquoi ce zèle à vouloir créer ce boulevard additionnel, qui, selon des calculs simples, ne réussira pas à réduire la congestion dans l’ouest de l’ile.

Pourquoi ce zèle à dépenser tant d’argent quand le vrai problème ne sera pas corrige.

Pourquoi ce zèle à vouloir aider Montréal et les developpeurs à construire plus de 6,000 résidences qui contribueront un nombre très considérable de véhicules et ce, sans avoir un vrai plan de transport à l’avance?

Même le fameux plan de transport de 2007 n’a pas inclus des détails spécifiques envers de vraies solutions pour la congestion de véhicules dans l’ouest de l’ile.

Finalement l’arrondissement ne précise pas comment l’appui à la demande du nouveau boulevard s’arrimerait à son plan de développement durable.

Il reste a déterminer s’il serait plus sécure pour les finances et les intérêts des résidents d’arrondissement si le conseil d’arrondissement mettait l’accent dans cet aire de l’économie du savoir, a déplacer de l’information et des personnes plutôt que de dépenser beaucoup d’argent à ce qui risque de simplement faire déplacer des véhicules et faire la file d’attente sur la 40 le matin.

The editor, Cite Nouvelles

Subject: Construction of an urban boulevard in the 440 right of way
Communique of borough of Pierrefonds Roxboro

It is disturbing to hear repeat requests for a new boulevard in the west of the island that do not at the same time offer any proof to the public that this boulevard will address issues of congestion in the West Island.

At the Sept 2 2014 council meeting a question was asked to council for clarification on why we want such a boulevard when simple calculations can show that the boulevard is not the solution to our congestion of vehicles.

A few years ago a simple model based on an Excel file was displayed on the website APRPR to calculate and estimate the number of vehicles that our existing streets can probably accommodate.

According to calculations it seems that with perfect conditions at rush hour in the morning, the boulevards to the north and south of the 40 east in the west of the island could allow more than 25,000 vehicles per hour to go onto the 40 heading east.

It can be estimated that there as easily over 5,000 vehicles per hour arriving on the 40 eastbound in the West Island from the cities to the west of the island of Montreal.

Therefore estimate that approximately more than 30,000 vehicles per hour can reach the 40 eastbound lanes on West Island in the morning rush hour.

We can also calculate the maximum flow of vehicles in an ideal scenario on the main lanes of the 40 eastbound in the area west of the island is about a little more than 5,500 vehicles per hour.

As a result, over 30,000 vehicles per hour want to use a highway that has a capacity of about 5,000 vehicles per hour (with the conditions used in the model)

The problem would most likely not be resolved by offering a new access or boulevard to the 40 east. Even with the new access to the 40, about the same volume of vehicles that congest now may be distributed a little wider but the problem remains the same.

The weak link in our current transportation system is to want to get too many vehicles on a highway that has a maximum capacity well below the number of vehicles that want to use the rush hour.

And we all know that following an accident on Highway 40 eastbound in the morning is hell.

And if Montreal built its 6,000 homes in western Pierrefonds (and hundreds or even thousands of homes in adjacent cities) the congestion caused by additional vehicles will be much more serious.

It is also disturbing to hear, with every request for an urban boulevard, boulevard that the boulevard is necessary to allow Montreal and developers to build more than 6,000 homes in the west part of Pierrefonds.

Why this zeal to create this additional boulevard, which simple calculations show will fail to reduce congestion in the West Island.

Why this zeal to spend so much money when the real problem is not corrected.

Why this zeal to help Montreal and developers build more than 6,000 homes that will contribute a very large number of vehicles, without having a real transportation plan in advance?

Even the Transportation Plan of 2007 had not included specific details towards real solutions for vehicle congestion in the West Island.

Finally, the borough does not specify how the push for a new boulevard is in line with its own sustainable development plan.

It remains to determine whether it would be more secure for financial and quality of life interests of borough residents if the borough council, in these times of the knowledge economy, focused more on moving information and people rather than spending a lot of money which could likely result in simply moving more cars and lengthening rush hour waiting times on the 40.

Références:

Cliquez sur ce lien pour accéder à une page qui donne un lien a un mémoire qui a été présenté en 2007 lors de la consultation sur le plan de transport de Montréal

A Toronto perspective that can also apply to Montreal – Gridlock: How politicians are wasting your commuting time – Globe and Mail

References

Click on this link to access a page with a link to a brief that was presented at the 2007 Montreal Transportation plan public consultation

A Toronto perspective that can also apply to Montreal – Gridlock: How politicians are wasting your commuting time – Globe and Mail