Saviez vous que nous avons un trésor historique pas loins de nous, et oui, les ruines de l’ancien Fort de Senneville. L’article de Benoit Philie du 12 novembre 2012 dans le Cités Nouvelles nous dévoile d’autres détails intéressants dont:

Le fort a été construit en 1703, il y a 309 ans. Il a été incendier par les troupes américaines en 1776 pendent la guerre de l’indépendence. Le Fort Senneville, seul vestige militaire avec le Fort de la Montagne situé en plein centre-ville du Régime Français sur l’île de Montréal.

Des fouilles en 1971 et 2004 ont révélées une collection abondente d’objets qui témoignent des premiers contacts entre Européens et Amérindiens. Le plan des fouilles ont été réalisé par le Royal Ontario Museum.

Le fort est classé historique et archéologique en vertu de la loi sur le patrimoine culturel depuis 2003. Il reste toutefois inaccessible au public. Les ruines sont situées sur un terrain privé et aucune visite n’est autorisée depuis 2004.

Les anciens propriétaires, les Hackneys ont approchés Parc Canada pour leur demander s’ils souhaitaient acquérir les lieux et le gouvernement n’a pas montré d’intérêt. En 2003, le gouvernement du Québec a donné une subvention de $470,000 è la famille Hackney pour financer la restauration du fort. L’argent a entre autre permis de solidifier les pierres du mur et de refaire d’importants travaux de maçonnerie.

Quand le ministère a subventionné la restauration du fort, il aurait dû demander aux propriétaires de permettre deux visites par années.

Teste de Benoit Philie de Cités Nouvelles.

Guy Billard

FORT SENNEVILLE BUILT 1703

The ruins of the Fort de Senneville built in 1703 are situated at Abbott Point in Senneville. The land was once owned by the former Prime Minister of Canada, John Abbott from 1865 to 1898. The fort was also a trading post for the fur trade and had residential functions for the military. It was burnt down by the american troups in 1776 during the independence war.

Fort Senneville are the only remains with the Fort de la Montagene situated in the center of Montreal from the French Regime on the island of Montreal. Archealogical diggings in 1971 and 2004 revealed an abondant collection of objects which shows of the first contacts between Europeens and Ameridians. The plans of the diggings where realised by the Royal Ontario Museum.

The Fort is classified historic and archealogical in accordance with the law on the cultural heritage since 2003. However it remains inaccessable  to the public. The ruins are situated on private land and no visit is allowed  since 2004.

The former owners, the Hackneys approched Parcs Canada to ask them if they where interestd in purchasing the site and the government showed no interest.  In 2003, the Quebec government gave a substantial grant of $470,000 to the Hakcney family to finance the restauration of the fort. The money was in part used to solidify the walls and to make important repairs to the masonry.

When the ministry subsidized the restauration of the fort, it should have required from the owners the permission to visit the site twice a year.

Guy Billard (translation)